Les maux non-dits 2008 - 2010

Les maux non dits est une série d’autoportraits créée à partir d’Imagerie à Résonance Magnétique (IRM) de mon corps. Les IRM représentent l’intérieur du corps par de minces couches d’organes que je réunis pour rétablir l’idée d’un corps vivant, et non d’un corps anatomique. J’utilise d’ailleurs OsiriX, un logiciel médical visualisant les IRM en trois dimensions. Je suis soucieuse d’humaniser et de personnaliser ces images qui ont un lien direct avec le traumatisme, la souffrance et la mortalité.

Une œuvre de ce corpus, Vitruvian Me (Moi Vitruvien), est un composite d’images constitué de nombreux scans de mon corps pris d’un numériseur à plat et faisant référence à l’Homme de Vitruve (1490) de Léonard de Vinci. À la fois examinatrice et sujet examiné, je tente de cerner ce que ces images peuvent bien me révéler sur ma personne; de mettre en question l’usage qu’on en fait et l’incidence qu’elles ont sur notre compréhension globale du corps et expérience corporelle.