Les maux non-dits (autoportrait) 2010

The Body Ineffable (self-portrait)

2010 | 2:04 excerpt | 6:28 (looped)

L'inspiration pour ce travail est venu de son expérience de travail avec des scans à plat et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) pour la création de Vitruvian Me et d'autres autoportraits pour la série Les Maux non-dits. En examinant son propre corps de façon mécanique, impartiale et exhaustive, elle se penche sur la relation entre le corps et la technologie.

Cette projection vidéo composite grandeur nature est faite de plus de cinquante vidéos de deux minutes distinctes mais continues qui enregistrent chacune une partie différente de l'avant de son corps alors qu'elle demeure immobile dans son studio. Les séquences vidéo individuelles ont été cousues ensemble puis recouvertes d'une IRM du corps de l'artiste prise dans une clinique médicale. La composante audio comprend les sons émis par l'appareil d'IRM et d'autres bruits ambiants enregistrés au cours de la session IRM.